Accueil / Vidéos / Apprentissage : discours de Sylvie Argat-Bouriot lors de la séance plénière du 16 février 2018

Apprentissage : discours de Sylvie Argat-Bouriot lors de la séance plénière du 16 février 2018

Monsieur le Président,

Mes collègues,

Personne ici dans cette assemblée n’a pu échapper aux annonces du gouvernement qui entend réformer l’apprentissage « en profondeur ». Nous savons, Monsieur Le Président, que vous avez eu des échanges « musclés » avec le gouvernement sur ce sujet. Et nous savons aussi combien notre Vice-présidente Georgette Bréard a bataillé pour défendre le modèle Breton pour la promotion de l’apprentissage.

Et vous avez raison. En effet, si l’intention du gouvernement est louable, force est de constater que la Région Bretagne n’a pas attendu ces annonces pour prendre en main ce dossier capital et lancer une politique volontariste et innovante pour valoriser l’apprentissage.

Nous partageons bien sûr la recherche d’une amélioration de cette voie de formation professionnelle. Il  a fait l’objet des résolutions énoncées dans le document du Contrat de Plan Régional de Développement de la Formation et l’Orientation Professionnelle, à savoir le chantier n°4, voté en session de juin 2017.  Et surtout, il est partagé par nos partenaires, les syndicats de salariés, les organisations patronales et l’Etat.

Parmi les mesures annoncées par le gouvernement, une bonne partie d’entre elles ont été identifiées dans le plan Breton de Développement de l’apprentissage ou sont déjà appliquées tel le recul de l’âge limite des jeunes de 26 à 30 ans.

Par contre, le gouvernement nous annonce un pilotage par les branches professionnelles percutant ainsi notre modèle de fonctionnement.

Cette réforme souhaitée par le gouvernement retire ainsi à notre collectivité, son rôle fédérateur et régulateur :

  • Fédérateur parce que la Région Bretagne organise déjà la concertation au niveau régional avec tous les acteurs de la formation, les chambres consulaires, les filières et les branches professionnelles, les partenaires sociaux, les organismes de formation pour une offre de formation adaptée aux besoins des entreprises.
  • Régulateur parce que la région Bretagne prend en compte la proximité géographique des centres de formation pour garantir l’équilibre entre les territoires et répondre aux objectifs du SRADETT et du SRDEII.

Enfin, cette réforme mettrait en compétition et non plus en complémentarité,  la formation par apprentissage et la formation sous statut scolaire.

Pourtant, le succès des Olympiades, rencontre organisée par la Région et qui s’est déroulée le weekend dernier, montre un réel engouement de nos jeunes pour la formation professionnelle, qu’elle soit dispensée en lycée professionnel ou en CFA.

Ne pas rénover ensemble ces deux voies de formation nous fera, à coup sûr, passer à côté des objectifs prioritaires : réduire le chômage des jeunes et contribuer, par la qualité des formations, à la compétitivité des entreprises et donc, à la stabilité économique et sociale de notre territoire.

Notre groupe partage donc votre inquiétude, pour ne pas dire votre hostilité, au plan de réforme annoncé par le gouvernement : il faut amender ce qui pour le moment, espérons-le, est qu’une base de discussion.

Et donc, en attendant que l’État reconnaisse, garantisse et préserve le rôle de proximité des Régions en matière d’apprentissage et de formation, nous approuvons la dotation budgétaire de plus de 81 millions d’euros consacrés à l’apprentissage pour l’année 2018.

Nous considérons que l’année 2018 est une année charnière. L’amélioration de notre système de formation par l’apprentissage, reste un objectif d’actualité et mérite notre soutien.

À voir aussi !

Compétences régionale affirmée en matière d’information sur les métiers, les emplois, les formations et les compétences, au service de parcours individuels d’orientation et d’évolution professionnelle et du développement économique de la Bretagne : intervention de Sylvie Argat-Bouriot

En retirant la compétence sur l’apprentissage aux Régions, la loi du 5 septembre 2018, ampute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *